Comment reconnaître des poissons de qualité?

La mer, souveraine des délices gastronomiques, nous gratifie de ses trésors : poissons, coquillages et crustacés. Cependant, pour en extraire toute la quintessence, il convient de les choisir avec discernement. En France, pays de la gastronomie, la fraîcheur et la qualité des produits de la mer sont des critères incontournables pour cuisiner des mets exquis. Mais comment, en tant qu’amateur éclairé ou novice, être sûr de sélectionner des poissons de qualité?

Dans cet article, nous vous guiderons à travers les étendues marines et les étals des poissonniers pour que vous puissiez, avec confiance, distinguer les poissons frais, savoir comment les achat selon les espèces et les saisons, reconnaître ceux issus de la pêche durable et les apprêter selon des recettes qui les sublimeront.

Fraîcheur du poisson : un gage de qualité

Premièrement, l’odeur est un indicateur clé. Un poisson frais dégage une odeur marine, iodée, jamais ammoniacale ou désagréable. Ensuite, portez attention aux yeux : ils se doivent d’être vifs, clairs et légèrement bombés. Des yeux opaques et enfoncés sont souvent signe de vieillissement. La chair doit être ferme au toucher et reprendre sa forme initiale après une légère pression. Quant à la peau, elle doit être luisante, avec des écailles bien adhérentes.

Les branchies d’un poisson de première fraîcheur sont d’une couleur rouge ou rosée, jamais brunes ou grises. Pour les poissons en filets, la chair doit être bien blanche (ou rose pour des espèces comme le saumon), sans zone brunâtre ou visqueuse. Pour les coquillages et crustacés, vérifiez qu’ils soient bien fermés ou qu’ils se referment lorsqu’on les touche.

Pour plus d’explications sur la sélection des produits de la mer et des astuces supplémentaires pour reconnaître leur fraîcheur, n’hésitez pas à consulter notre guide détaillé.

Le guide d’achat du poisson : espèces et saisons

Pour les poissons plats, tels que la sole ou le turbot, privilégiez l’automne et l’hiver, moments où ils sont les plus charnus. Les poissons maigres comme le lieu noir ou le merlan sont excellents au printemps ou en été. Quant aux coquillages et crustacés, la règle mnémotechnique des mois en « R » n’est pas une légende : c’est bien durant cette période qu’ils sont les plus délicieux.

Un poisson peche récemment sera toujours supérieur en goût à un poisson d’élevage, bien que des fermes aquacoles pratiquent aujourd’hui des élevages de grande qualité. Dans votre quête de produits de la mer, soyez attentifs aux labels tels que MSC ou Label Rouge, qui garantissent des pratiques de pêche durable et une certaine qualité d’élevage.

Copyright © 2022